Bachar, apprenti Ingénieur d’Études.

Quelle importance l’entreprise accorde-t-elle au travail d’équipe ? 

Chez C2S, le travail d’équipe est au cœur de notre culture d’entreprise !  J’ai rapidement remarqué l’accent mis sur l’entraide et la collaboration dès mes premiers jours chez C2S. J’ai eu la chance d’intégrer une équipe où chacun apporte ses compétences et son soutien pour atteindre nos objectifs. Cela crée un environnement où l’on se sent soutenu et valorisé !

Quelle est la chose dont tu es le plus fier ?

Pour moi, ma plus grande fierté réside actuellement dans mon parcours académique. Les études d’ingénieur sont connues pour être exigeantes, et c’est pourquoi je ressens une grande satisfaction d’avoir réussi à naviguer à travers ces défis. Cette fierté est donc profondément personnelle, car elle témoigne de mon engagement envers mes objectifs académiques et de ma capacité à relever les défis qui se présentent à moi. Cette réussite est le reflet de ma passion, de ma détermination et de mon désir constant de m’améliorer.

Ton parcours pour arriver à ce poste ?

Mon cursus suit une trajectoire assez traditionnelle : après avoir suivi un parcours préparatoire en PEIP (Parcours des écoles d’ingénieurs Polytech) en physique à Tours, j’ai intégré le cycle ingénieur en informatique à Polytech Tours, avec une spécialisation en intelligence artificielle. J’ai également eu l’opportunité enrichissante de décrocher une bourse de mérite pour réaliser un stage à Montréal, Québec. Actuellement en dernière année, je franchis cette dernière étape sous la forme d’un contrat de professionnalisation chez C2S. La fin de cette année académique marquera (enfin) l’obtention de mon diplôme 😄.

Un conseil pour un futur candidat ?

Restez curieux et prêts à vous adapter ! Le monde de l’informatique, ça bouge vite, alors il faut être ouvert au changement et toujours prêt à apprendre. Et surtout, ne sous-estimez pas l’importance des relations humaines, ça fait réellement la différence !

Quelle qualité tes collègues apprécient chez toi ?

Je dirais ma bonne humeur et mon sourire constant ! Je fais un effort conscient pour maintenir une atmosphère positive autour de moi, et je crois fermement que la bonne humeur peut améliorer l’efficacité et la collaboration au sein de l’équipe. C’est une qualité que je cultive avec soin, car je crois fermement en son pouvoir de transformer positivement l’ambiance autour de moi !

Vous avez trouvé ce témoignage intéressant ?

Rejoignez-nous !

Katia occupe le poste de chef de projet au sein de la direction Digital & Data Factory. Diplômée d’une école d’ingénierie informatique, elle rentre chez C2S, et cumule aujourd’hui 3 années d’expérience au sein de notre entreprise. Nous avons sollicité son retour sur son parcours et lui avons demandé de partager quelques conseils pour réussir dans sa carrière.

Comment décrirais-tu l’évolution de ton parcours depuis le début de ta carrière jusqu’à maintenant ?

La chefferie de projet est une passion que j’ai découverte lors d’un stage au sein d’un éditeur de logiciel en tant qu’assistante chef de projet, à l’issue ce stage, j’ai intégré une école d’ingénierie afin d’approfondir mes compétences managériales et informatiques.

J’ai eu l’occasion de travailler sur une variété de projets dans différents secteurs, ce qui m’a permis d’acquérir une perspective plus large, comprendre les besoins client et fournir des solutions.
Aujourd’hui, je suis ouverte à d’autres challenges pour atteindre l’excellence en gestion de projets.

Que dirais-tu à ton « moi jeune » avant de commencer ta carrière dans le monde de la Tech ?

Être différente et inventer sa propre voix !

Quels conseils donnerais-tu aux femmes aspirant à des rôles d’ingénieur.es pour surmonter les défis dans ce domaine ?

Croyez en vous-même, continuez à apprendre et considérez les obstacles comme des défis à surmonter.

En tant que femme, quelles sont les softs kills que tu estimes essentielles pour réussir dans le secteur technologique ?

L’innovation constante du secteur technologique exige plusieurs softs skills :
La communication efficace, la capacité d’adaptation et d’analyse, la créativité, la gestion de changement et enfin le travail en équipe qui permettent de collaborer efficacement et d’apporter une contribution positive à l’organisation.

Y-a-t-il une femme célèbre ou non en particulier qui a exercé une influence sur ton parcours professionnel dans la tech ?

J’ai poursuivi mes propres rêves et aspirations en ayant confiance en moi-même. Je n’ai pas été spécifiquement influencée par quelqu’un, mais j’ai plutôt été inspirée par le rôle essentiel que joue la femme contemporaine dans tous les aspects de la vie.

Vous avez trouvé ce témoignage intéressant ?

Rejoignez-nous !

Mélissa est ingénieure d’études au sein de la direction Digital & Data Factory. Diplômée d’une école d’ingénierie informatique, elle a rejoint C2S en 2017.

Comment décrirais-tu l’évolution de ton parcours depuis le début de ta carrière jusqu’à maintenant ? 

J’ai démarré ma carrière en tant que développeur, ce qui m’a offert l’opportunité d’approfondir mes compétences techniques et de développer une compréhension approfondie du fonctionnement d’une équipe de développement au sein des ESN. Progressant ensuite vers un rôle de chef de projet, mon bagage technique me permet aujourd’hui de maîtriser pleinement l’environnement professionnel, me permettant ainsi de m’investir activement aux côtés des développeurs que je supervise. Face à l’évolution des méthodes, j’ai également suivi une formation en gestion de produit agile et obtenu la certification de scrum master.

Que dirais-tu à ton « moi jeune » avant de commencer ta carrière dans le monde de la Tech ?

Un seul mot, fonce !

Quels conseils donnerais-tu aux femmes aspirant à des rôles d’ingénieur.es pour surmonter les défis dans ce domaine ?

Je leur recommanderai vivement de persévérer constamment afin de trouver des solutions et surmonter les défis. Après tout, c’est là l’essence même du métier d’ingénieur.

En tant que femme, quelles sont les softskills que tu estimes essentielles pour réussir dans le secteur technologique ?

Bien que nous évoluions dans le domaine de la technologie, il est primordial de ne pas négliger les relations avec nos collègues et clients. Ainsi, je soulignerais que la bienveillance et la cohésion constituent des éléments essentiels dans notre quotidien professionnel.

Y-a-t-il une femme célèbre ou non en particulier qui a exercé une influence sur ton parcours professionnel dans la tech ?

Absolument, ma mère !!! Elle évolue dans le domaine de la technologie et a toujours véhiculé une image positive de ce secteur, suscitant ainsi mon intérêt à m’y impliquer à mon tour.

Vous avez trouvé ce témoignage intéressant ?

Rejoignez-nous !

Tassadit est chef de projet data au sein de la Direction Digital & Data Factory. Titulaire d’un diplôme en école d’ingénierie informatique, elle rejoint C2S en 2022.

Comment décrirais-tu l’évolution de ton parcours depuis le début de ta carrière jusqu’à maintenant ?

Mon parcours a débuté en 2014, après l’obtention de mon diplôme d’ingénieur à Sup ’Galilée.

J’ai démarré ma carrière par un stage de fin d’études dans une ESN spécialisée dans le CRM et la DATA. À la suite de ce stage, j’ai été embauchée en tant qu’ingénieur d’études et développement BI où j’ai travaillé pendant quatre ans. Au cours de cette période, j’ai collaboré avec divers clients, évoluant dans des secteurs d’activités variés tels que le retail, le marketing et le luxe. Mon expérience m’a permis d’acquérir des compétences approfondies sur plusieurs outils et technologies dans le domaine de la BI et du CRM.

J’ai évolué ensuite en tant que consultante BI Confirmée, référente technique BI/Oracle  et chef de projet finance en DSI.

En 2022, j’ai intégré C2S en tant que chef de projet DATA.

Que dirais-tu à ton « moi jeune » avant de commencer ta carrière dans le monde de la Tech ?

Le conseil que je transmettrais à ma version plus jeune serait d’apprécier pleinement ce que je fais, d’avoir une totale confiance en mes compétences techniques, et de poursuivre mes ambitions, car l’investissement et l’effort constants sont toujours récompensés.

Quels conseils donnerais-tu aux femmes aspirant à des rôles d’ingénieur.es pour surmonter les défis dans ce domaine ?

La confiance en soi revêt une importance cruciale, tout comme la nécessité de développer un sens créatif. Il est essentiel de ne jamais se sous-estimer ni de craindre l’inconnu, car l’acquisition de connaissances se fait avec détermination et motivation. Dans le domaine de l’informatique, rien n’est insurmontable. C’est une question de logique et de travail acharné.

En tant que femme, quelles sont les softskills que tu estimes essentielles pour réussir dans le secteur technologique ?

Les softskills que j’estime essentielles sont la persévérance et l’enthousiasme, nourrir des ambitions et apprécier les défis.

Y-a-t-il une femme célèbre ou non en particulier qui a exercé une influence sur ton parcours professionnel dans la tech ?

Une femme célèbre que j’admire et qui a en partie influencé mon parcours professionnel est Oprah Winfrey, une personne extrêmement intelligente et créative. Elle représente un excellent exemple de réussite.

Vous avez trouvé ce témoignage intéressant ?

Rejoignez-nous !

Nini exerce la fonction de responsable de projet au sein de la Digital & Data Factory. Elle a un parcours professionnel en ESN et au sein de SAUR en tant que responsable d’application. Suite à la reprise de ses études et l’obtention de son diplôme d’Ingénieur Généraliste, elle intègre C2S en 2017.

Comment décrirais-tu l’évolution de ton parcours depuis le début de ta carrière jusqu’à maintenant ?

À mes débuts, je ne possédais pas le titre d’ingénieure ; j’avais simplement obtenu un Bac+2 en Statistiques et Traitement Informatique des données. Cependant, cela ne m’a pas empêché de gravir les échelons vers des postes à responsabilité. Bien que peut-être à un rythme légèrement moins rapide que les ingénieurs issus d’une formation initiale, de nombreuses opportunités se sont présentées. Le domaine de la technologie évolue rapidement, étant l’un des secteurs les plus dynamiques et diversifiés que je connaisse, ce qui le rend particulièrement captivant. Toutefois, pour progresser, il est essentiel d’avoir la volonté de se développer, de mettre en œuvre les moyens nécessaires et de bénéficier d’une certaine dose de chance.

Que dirais-tu à ton « moi jeune » avant de commencer dans le monde de la Tech ?

Fais preuve de confiance en toi, cultive la curiosité et n’hésite pas à rompre les barrières invisibles qui limitent tes possibilités.

Quels conseils donnerais-tu aux femmes aspirant à des rôles d’ingénieur.es pour surmonter les défis dans ce domaine ?

Je remarque une évolution des mentalités au sein de la culture d’entreprise. Des changements tels que l’égalité des salaires entre hommes et femmes pour des postes similaires, des congés paternité prolongés et la reconnaissance du congé menstruel sont en train de s’instaurer. Par ailleurs, la présence des femmes dans des postes de haute responsabilité suscite de moins en moins de contestation. Dans ce contexte, j’espère sincèrement que les femmes maintiendront leur authenticité et seront plus indulgentes envers elles-mêmes.

En tant que femme, quelles sont les softskills que tu estimes essentielles pour réussir dans le secteur technologique ?

La capacité à s’adapter, à organiser, à faire preuve d’intelligence émotionnelle et à travailler en équipe.

Y-a-t-il une femme célèbre ou non en particulier qui a exercé une influence sur ton parcours professionnel dans la tech ?

J’ai plutôt suivi mon instinct et mes aspirations en harmonie avec ma vie personnelle. Maintenir un équilibre entre vie privée et professionnelle demeure primordial.

Vous avez trouvé ce témoignage intéressant ?

Rejoignez-nous !

Lili

Dans ce témoignage collaborateur, Lili revient sur son parcours et ses missions chez C2S Bouygues en tant que Consultante Sénior.

Peux-tu nous décrire ton parcours ?

J’ai commencé par du développement logiciel, avant d’évoluer vers la maîtrise d’ouvrage et la gestion de projets. J’ai travaillé principalement pour des sociétés de conseil, dans les domaines de la défense et de la finance (Thales, Crédit Agricole, Société Générale), avant de rejoindre la direction de la transformation digitale de C2S en 2019. Je suis actuellement en mission chez Bouygues Telecom, où j’ai pu occuper différents postes depuis 3 ans : cheffe de projet métier pour le raccordement fibre, architecte fonctionnel et Système d’Information, puis cheffe de projet transverse sur la qualité de la donnée depuis Avril 2022.

Qu’est-ce que tu aimes dans ton métier ?

Ce que j’aime dans mon métier, c’est de pouvoir évoluer dans des domaines d’activités différents, de continuer d’apprendre et d’apporter ma pierre à l’édifice, quelle que soit la structure de l’entreprise dans laquelle j’interviens.

Qu’est-ce que tu aimes le moins ?

Ce que j’aime moins, ce sont les moments liés aux entrées de mission, toujours un peu stressants (même avec toute mon expérience !). Et aussi la frustration que l’on peut avoir sur certaines missions lorsqu’il y a un manque de moyens (humains, financiers, outils, etc).

Quel a été ton processus de recrutement chez C2S ? Comment tu nous as connu ?

J’ai connu C2S par le biais d’une cooptation : je n’avais jamais entendu parler de C2S auparavant et je cherchais à revenir dans le monde du conseil. J’aurais pu aller voir pleins d’autres ESN mais l’appartenance au groupe Bouygues a été le facteur différenciant.

Qu’est ce qui t’a plu chez C2S ?

Ce qui m’a plus chez C2S, c’est la relation simple et de confiance qui s’est rapidement établie, ainsi que l’ouverture d’esprit (nous ne sommes pas cantonnés au même poste, il est possible d’évoluer vers d’autres postes mais de se tromper aussi, le droit à l’erreur existe).

Si tu devais résumer C2S en trois mots, lesquels donnerais-tu ?

Écoute, proximité, convivialité.

Pour le mot de la fin, une série ou un film qui t’a marqué récemment ?

Les papillons noirs : c’est une mini-série française qui m’a marquée par son scénario sombre (c’est un polar noir), à la fois violent, captivant et inattendu, le tout avec une belle reconstitution des années 70.

Vous avez trouvé ce témoignage intéressant ?

Rejoignez-nous !

Charles

Dans ce témoignage collaborateur, Charles revient sur son parcours et ses missions chez C2S Bouygues en tant que Consultant Digitale et Responsable RSE.

Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Tout d’abord, j’ai travaillé pendant 7 ans dans les services du Premier Ministre. Je pilotais l’équipe qui gérait le site web du gouvernement et coordonnait la communication en ligne. Ensuite, je suis parti vivre à Grenoble où j’ai commencé ma carrière de consultant. Puis, il y a maintenant 10 ans, je suis remonté à Paris où j’ai travaillé dans des cabinets de conseil en transformation digitale orienté autour de la Digital Workplace. Enfin, je suis toujours consultant et je travaille autour des enjeux environnementaux du numérique.

Quelles sont tes missions actuelles ?

En effet, elles varient autour de trois axes bien distincts :

  • La Digital Workplace j’aide les clients à adopter les nouveaux outils de collaboration et de productivité.
  • Le Green IT je fais notamment des ateliers de sensibilisation aux enjeux environnementaux du numérique.
  • Sur la RSE de C2S : je suis responsable de la RSE depuis quelques mois et je mets en place des outils de reporting qui permettent de présenter à nos parties prenantes nos actions en termes de RSE.

Comment as-tu été amené à intégrer C2S ?

J’ai été contacté par un cabinet de recrutement.

Qu’est ce qui te plait dans ton travail ?

Dans un premier temps, c’est la variété des missions et la liberté qu’on me laisse pour les accomplir. Et surtout, en ce moment, travailler sur les impacts environnementaux du numérique, qui est un sujet passionnant.

Si tu devais résumer C2S en quelques mots ?

Des compétences très variées, des talents qui se complètent.

Que penses-tu de l’ambiance chez C2S ?

J’ai eu l’occasion de travailler avec de nombreuses personnes et donc j’ai eu affaire à des personnes bienveillantes et respectueuses.

Si tu pouvais avoir un déjeuner avec une personne, qui serait-elle ?

Martin Scorsese pour pouvoir discuter ciné pendant des heures.

Vous avez trouvé ce témoignage intéressant ?

Rejoignez-nous !

 

Alexandre

Dans ce témoignage collaborateur, Alexandre revient sur son parcours et ses missions chez C2S Bouygues en tant que Développeur Full-Stack. 

Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Après 2 ans passés à l’étranger (Toronto et Melbourne) dans le domaine de l’énergie photovoltaïque, j’ai travaillé plus de 4 ans à Rennes dans le domaine de l’aviation. J’ai ensuite quitté la Bretagne pour la région Tourangelle. Deux années plus tard j’intégrais C2S Bouygues en tant que développeur .Net.

Quelles sont tes missions actuelles ?

Je travaille actuellement sur le développement de la version desktop de l’application QuickConnect. Mon background technique est plutôt orienté .Net après avoir développé des applications en Angular et en React au sein de C2S, je suis à présent développeur Full-Stack. Je peux intervenir sur le front ou sur le back d’un projet informatique. Mes certifications Azure me permettent de gérer l’infrastructure d’un projet et de mettre en place du DevOps au quotidien.

Comment as-tu été amené(e) à intégrer C2S ?

Au cours de mon expérience précédente j’ai rencontré Émilien (Architecte Logiciel chez C2S) qui m’a convaincue que C2S était fait pour moi !

Qu’est ce qui te plait le plus dans ton travail ?

J’apprécie beaucoup la taille humaine de C2S Bouygues. Les projets hébergés sur le Cloud donnent l’occasion de développer des applications avec des technologies modernes.

Si tu devais résumer C2S en quelques mots, lesquels seraient-ils ?

Intégrer C2S, c’est rejoindre une équipe de passionnés.

Que penses-tu de l’ambiance chez C2S ?

L’ambiance est très chaleureuse.

Si tu pouvais avoir un déjeuner avec une personne, qui serait-elle ? Et pourquoi ?

Ayant déjà eu la chance de déjeuner avec Miguel de Icaza et Nat Friedman, j’aimerai beaucoup rencontrer David Fowler !

 

Vous avez trouvé ce témoignage intéressant ?

Rejoignez-nous !

 

Bruno

Dans ce témoignage collaborateur, Bruno revient sur son parcours et ses missions chez C2S Bouygues en tant que Consultant SharePoint et Manager.

Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Après un I.U.T Génie Electrique et Informatique Industrielle à TOURS (37), j’ai suivi un cursus de formation d’Ingénieur à l’E.S.I.A. (Polytech Savoie) à Annecy (74). J’ai ensuite découvert le monde de la recherche à l’I.N.R.I.A. Grenoble (38) puis du service dans des ESN à TOURS (37) et ORLEANS (45). Ces expériences m’ont permises de découvrir l’univers Microsoft et précisément sharepoint qui deviendra mon domaine de prédilection.

Quelles sont tes missions actuelles ?

A ce jour, je pilote le Pôle d’Expertise Digital Workplace. Je suis donc le garant de la stratégie de notre BU de développement dans ce domaine. Je participe à la définition des solutions applicatives qui permettront de répondre aux besoins de nos clients, et j’accompagne leur mise en œuvre.

Comment as-tu été amené(e) à intégrer C2S ?

Désireux de me rapprocher de ma Touraine natale, je cherchais une entreprise qui me permettrait également de rester à jour sur les outils de développements Microsoft appliqués à SharePoint. C2S, partenaire Gold Microsoft, et filiale du Groupe BOUYGUES est un acteur de premier plan dans ce domaine ce qui m’apportait l’assurance de pouvoir approfondir mes connaissances via des projets d’envergure.

Qu’est ce qui te plait le plus dans ton travail ?

L’élément qui me plait le plus dans mon métier, est de pouvoir construire une application, en réfléchissant à chaque brique et en la créant, pour obtenir à la fin une solution fonctionnelle, qui répondra au besoin de notre client.

Si tu devais résumer C2S en quelques mots, lesquels seraient-ils ?

Travailler chez C2S BOUYGUES, c’est pouvoir travailler dans une entreprise à taille humaine, tout en bénéficiant de la solidité et des moyens d’un Groupe.

Que penses-tu de l’ambiance chez C2S ?

L’ambiance chez C2S correspond à celle d’une grande famille. Chacun a le droit à la parole. Il y a parfois des moments plus exigeant quand la période ou le projet l’exige et d’autre ou l’on peut se retrouver autour d’une bière artisanale.

Si tu pouvais avoir un déjeuner avec une personne, qui serait-elle ? Et pourquoi ?

Personnellement, je serais ravi de pouvoir remonter le temps et déjeuner avec Léonard de Vinci, qui a séjourné non loin de notre Centre de Service de TOURS à Amboise (37). Il avait je pense, cette même motivation de comprendre son environnement, de construire de ses mains des outils qui repousseraient les limites établies.

Vous avez trouvé ce témoignage intéressant ?

Rejoignez-nous !

Lucas

Dans ce témoignage collaborateur, Lucas revient sur son parcours et ses missions chez C2S Bouygues en tant que Junior Software Developer.

Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Je suis issu d’EPITECH, école formant des développeurs en 5 ans. J’ai intégré en 2018 C2S en stage. Au cours de mes 5 années d’étude, j’ai alterné 15 mois chez C2S et 8 mois chez Axa Group Operations à Lausanne. Pendant ces périodes, je suis monté en compétences sur de multiples technologies, principalement sur des frameworks JS (ReactJs, React Native, VueJs, NodeJS), des technos Microsoft (Azure) et sur des plateformes de chatbots.

Quelles sont tes missions actuelles ?

Actuellement, j’occupe un poste de développeur spécialisé en React et je suis également depuis début 2022 tech lead et consultant sur les sujets de Power Platform. Mon but, est de réaliser et de mettre à jour des applications web/mobiles sur ces technologies en méthode agile (lien direct avec le client).

En tant que tech lead power platform, je réalise des applications PowerApps complexes pour des clients et interviens en tant que consultant lors d’ateliers de formation à l’utilisation des outils de la Power Platform.

Comment as-tu été amené(e) à intégrer C2S ?

Mon premier contact avec C2S s’est fait depuis le campus de mon école où était installé le Spot Bouygues dirigé par Lionel Laské, Directeur Innovation. J’y ai réalisé un chatbot auprès d’un client, ce qui m’a donné l’opportunité de réaliser mon premier stage ici.

Qu’est ce qui te plait le plus dans ton travail ?

Les deux aspects qui me plaisent le plus dans mon travail sont : la réflexion que l’on peut avoir en amont d’un projet pour imaginer la solution la plus efficace pour un client, et la diversité de profil que l’on peut retrouver chez les clients de C2S.

Si tu devais résumer C2S en quelques mots, lesquels seraient-ils ?

En deux mots, je résumerais C2S à entraide et expertise. Chaque personne travaillant chez C2S est prête à aider les autres lorsqu’elle en a l’occasion. Il n’y a pas de jugement et le partage de compétences est permanent.

Que penses-tu de l’ambiance chez C2S ?

L’ambiance est vraiment chaleureuse. Il suffit de parler quelques minutes avec les gens pour être de bonne humeur, car il n’y a pas vraiment de barrières sociales. Tout le monde est abordable, indépendamment de la hiérarchie est c’est très agréable.

Si tu pouvais avoir un déjeuner avec une personne, qui serait-elle ? Et pourquoi ?

Je pense que ce serait fascinant d’avoir un repas avec John Carmack. Lui et ses équipes ont révolutionné plusieurs fois l’industrie du jeu vidéo avec leurs innovations.

Vous avez trouvé ce témoignage intéressant ?

Rejoignez-nous !